Votons pour l’Équipe Ensemble au CTC en 2021

Bâtissons l’avenir

Déclaration de l’Équipe Ensemble concernant le report de l’assemblée générale du Congrès du travail du Canada (CTC) de 2020

Consœurs et confrères, membres de la famille syndicale,

Comme vous l’avez probablement déjà appris, le Conseil canadien du CTC vient de voter le report de son assemblée générale qui devait avoir lieu du 4 au 8 mai, à Vancouver. Il a également été décidé que les dirigeants et la dirigeante actuels du CTC conserveront leurs postes respectifs jusqu’à ce qu’on ait pu décider des nouvelles dates en vue de la tenue de l’assemblée générale en question.

L’Équipe Ensemble approuve pleinement cette décision. C’est une période sans précédent qu’on traverse actuellement au Canada, chose qui entraîne de multiples répercussions pour les travailleurs et travailleuses du pays. En effet, il y en a plusieurs qui sont obligés de rester chez eux pour s’isoler ou bien en raison de la fermeture de leur lieu de travail ou d’une diminution du nombre d’heures de travail. Compte tenu de la fermeture des écoles et des garderies, les parents doivent jongler avec le travail et les responsabilités en matière de garde d’enfants. Également, nombreux sont ceux et celles qui font beaucoup d’heures supplémentaires pour fournir les services dont les gens de la société en général ont particulièrement besoin en ce moment, ce qui comprend les salarié(e)s de secteurs d’activité économique variés tels que ceux du commerce de détail, de la sécurité, des transports et des soins de santé ainsi que le personnel des divers services municipaux, auxquels il conviendrait d’ajouter encore les travailleurs et les travailleuses des postes.

En toute sincérité, nous voudrions féliciter l’ensemble des travailleurs et travailleuses qui continuent à exécuter leur tâche dans des circonstances de plus en plus difficiles et les en remercier. Nous vous sommes reconnaissantes de tout ce que vous faites pour assurer la sécurité et la vitalité de la société en général chez nous.

En vue d’aider l’ensemble des salarié(e)s pendant la présente période de crise, nous exhortons les employeurs et l’État à envisager les mesures suivantes :

  • Accorder des congés payés aux salarié(e)s qui sont tenus de s’isoler, ce qui, par exemple, comprendrait un complément aux prestations d’assurance-maladie prévues dans le régime d’assurance-emploi

  • Supprimer temporairement les conditions à remplir en temps normal pour avoir droit aux prestations d’assurance-emploi

  • Assurer aux travailleurs et aux travailleuses qui sont contraints de rester chez eux la protection dont ils auraient besoin pour conserver leur emploi

  • Veiller avec détermination à assurer la protection de la santé et de la sécurité des salarié(e)s travaillant en première ligne à tout ce qui consiste à s’efforcer de maintenir la société en activité et, donc, par exemple, à veiller à ce que tout le personnel des divers milieux de travail dispose des équipements de protection et des produits sanitaires dont il a besoin

Nous reconnaissons que, malgré toutes ces mesures, il y a bien des salarié(e)s dont le mode de vie en sera chambardé. C’est en particulier le gagne-pain des travailleurs et travailleuses précaires du secteur des services et de celui des arts ainsi que des entrepreneurs indépendants et entrepreneuses indépendantes qui, à terme, en serait menacé.

Nous sommes persuadées que notre mouvement fera ce qu’il fait toujours le mieux dans les moments difficiles et que nous saurons nous épauler les uns et les unes les autres. Nous nous traiterons les uns et les unes les autres avec bienveillance et respect et, en sachant agir dans un véritable esprit de solidarité, nous nous emploierons ensemble à faire le nécessaire pour arriver à traverser la présente épreuve.