Votons pour l’Équipe Ensemble au CTC en 2021

Bâtissons l’avenir

Ensemble - CTC 2021

Celle-ci a été créée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1966 pour commémorer le massacre de Sharpeville survenu en Afrique du Sud en 1960. Ce jour-là, 69 manifestants ont été assassinés pour avoir dénoncé les lois de l’apartheid.

Au Canada, nous avons notre propre histoire de colonialisme et de discrimination raciale. Pour les peuples autochtones, le système de laissez-passer administré par le gouvernement était lié aux pratiques coloniales et servait à contrôler les déplacements des Autochtones à l’intérieur et à l’extérieur des réserves.

Le paysage économique, politique et social du Canada est également entaché par une surveillance policière exagérée et l’incarcération disproportionnée des Noirs et des Autochtones. La pandémie a d’ailleurs révélé et exacerbé les inégalités sociales et raciales au pays, les travailleurs noirs et racisés étant surreprésentés en première ligne. 

Au travail, la représentation syndicale peut contribuer à l’élimination de la discrimination. Les conventions collectives qui incluent des clauses anti-discrimination donnent en effet aux travailleurs les outils nécessaires pour contester les pratiques racistes et xénophobes en milieu de travail.

De plus, les indemnités de maladie, les programmes d’aide à l’emploi et les gains pécuniaires négociés contribuent à atténuer les inégalités persistantes en matière d’accès aux soins et aux services dans la société. Les syndicats, avec leurs militants qui exercent des pressions pour un meilleur soutien gouvernemental, sont dans une position privilégiée pour représenter les travailleurs à l’intérieur comme à l’extérieur des milieux de travail.

Ce 21 mars, les actions des travailleurs doivent viser l’élimination des effets du racisme systémique et favoriser la lutte contre la discrimination raciale, au travail comme dans la société en général.

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine qui couvrira la période 2015-2024.

La lutte contre le racisme implique de poser des gestes au quotidien, comme dénoncer la haine sous toutes ses formes et soutenir les actions qui contribuent à lutter contre la discrimination raciale. Nous sommes la voix du mouvement syndical, nous nous engageons à contribuer à cette lutte.