Votons pour l’Équipe Ensemble au CTC en 2021

Bâtissons l’avenir

la Journée internationale de la visibilité des transgenres - 31 marsAujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de la visibilité des transgenres. La militante trans Rachel Crandell-Crocker a créé cette journée en 2009 pour célébrer les personnes trans et sensibiliser la population aux obstacles et aux violences auxquels sont confrontées les personnes trans dans le monde.

Les personnes trans subissent certains des niveaux les plus élevés de discrimination, de harcèlement et de violence au Canada. Pour les personnes trans des communautés noires, autochtones et de couleur, c’est encore pire. En matière d’accès au logement, aux soins de santé, à l’éducation et à l’emploi, la transphobie existe toujours. De plus, les personnes trans se sentent rarement en sécurité au travail. C’est à ce type de discrimination structurelle et systémique que nombreuses personnes trans font face chaque jour.

La pandémie de COVID-19 a eu un impact encore plus grand sur les personnes trans. Le taux de chômage pour les personnes trans est supérieur à la moyenne canadienne. Pour elles, une perte d’emploi peut donc être dévastatrice. Les confinements les ont privées des espaces sûrs où elles trouvent sécurité, acceptation et soutien.

C’est pourquoi, en tant que militants syndicaux et en tant que mouvement syndical, nous devons exiger une reprise inclusive et sécuritaire qui offrira de bons emplois et des services publics accessibles à tous. Nous devons réclamer plus de droits pour les personnes trans sur nos lieux de travail, dans nos négociations collectives et dans la rue. Nous devons continuer à démanteler les inégalités systémiques et institutionnelles afin d’éliminer la transmisogynie et la transphobie, au travail comme ailleurs.